Author

Lormain

Browsing

Bonjour mon ptit cul !

Aujourd’hui je reviens vers toi te parler du week end que j’ai passé en Andorre. En effet j’ai été invité par Tourisme Andorre au côté d’Eddie, à découvrir les charmes de cette ville. Je t’avoue que je ne connaissais pas du tout, même en habitant tout prés, je ne m’y était jamais rendu. Pourtant beaucoup de personnes de mon entourage me parlaient de tous les avantages qu’elle offrait. Andorre est très connu pour ces boutiques avec des prix plus qu’avantageux, au même titre que le Pas De La Case. M’enfin, les deux endroits n’ont rien à voir, le Pas De La Case est constitué à 90% de boutiques qui vendent de l’alcool, des cigarettes, chichas… Vraiment pas pour moi. C’est certes plus près de Toulouse mais c’est loin d’être aussi bien qu’Andorre. Dans cet article je vais te proposer un condensé de notre séjour. Je t’embarque avec moi !

Comment s’y rendre ?

Andore-La-Vieille se trouve à environ 2h50 en voiture. Tu peux ainsi t’y rendre en prenant ta voiture ou grâce à un covoiturage. N’oublie pas qu’il y a le péage et l’essence dans les frais! Tu peux aussi utiliser le train ou l’avion. Mais tu as une autre alternative : le bus. C’est ce que nous avons testé. Nous nous sommes rendu à la gare routière de Toulouse matabiau où notre mini bus nous attendait. Le trajet de l’aller fut plus qu’agréable mais le problème de ce moyen de transport c’est les points d’arrêts pour récupérer d’autres personnes, donc au lieu de mettre 2h50, nous avons mis 3h30 environ. Malgré tout, il y a certains avantages : tout est prit en charge (le péage, l’essence..), il y a l’accès au Wifi, la clim, le bus n’est pas remplit en intégralité donc tu peux facilement t’étaler et tu peux aussi te reposer. De plus tu n’as pas de place à trouver pour ta voiture ou à payer un parking là bas, plutôt pas mal hein ? Pour le retour par contre nous sommes tombés sur un chauffeur qui aimait partager sa musique avec l’ensemble du bus, j’entends par là que la musique était relativement forte. Et il était plutôt brusque dans sa conduite, Andorre se trouve dans les montagnes Pyrénéennes, tu imagines bien qu’il y a beaucoup de virages…je te laisse imaginer l’état de nos ventres pendant ce trajet avec nos bidous remplit après le restaurant. Il faut tomber sur de bons chauffeurs. Malgré tout le principe du bus, moi je suis vraiment pour. Pour te donner une idée, l’agence a payé 78 euros aller-retour par personne.

OÙ DORMIR ?

Nous avons dormi dans l’hôtel Exe Princep. Très charmant, propre, moderne, sobre et très bien situé puisqu’il se trouve en plein coeur d’Andorre-La-Vieille, tu peux donc faire presque tout à pied. Je pense que pour quelques jours en Andorre, c’est le genre d’hôtel vraiment suffisant. L’accueil fut parfait, nous avons été pris en charge dés le début, et point positif, les personnes qui y travaillent, parlent français.

À la découverte de nos chambres, je fus plus que conquise. La chambre est petite mais fonctionnelle et plutôt pratique tout de même. Pas besoin d’avoir une chambre de 100m2 pour un week end. Le bémol et ce que je lui reproche est la luminosité qui n’était pas assez présente, mais je chipote. Il y avait un lit 2 places, tables de chevets, bureau avec télé, clim, dressing, sale de bain avec toilette, vasque, douche (pour moi, Eddie avait une baignoire). Et point important, elle était très bien isolée, donc pour les personnes très sensible au bruit comme moi, je n’ai eu aucun problème. 

Cet hôtel propose notamment un petit déjeuner que nous avons pu déguster. Il se compose de pain/pain de mie (aux céréales ou blanc), céréales, yaourts, viennoiseries, pâtisseries, d’une partie salé, de fruits… Tu peux y prendre un café ou un thé selon ce que tu préfères. Et gros point positif, il y a du lait végétal pour ceux qui ne consomment pas de lait animal. L’endroit où l’on déjeune est propre, lumineux, donc rien à redire. 

OÙ MANGER ?

Petit restaurant chique, convivial et sympathique en périphérie d’Andorre, qui propose un large choix de plat. J’ai opté pour une salade de chèvre, qui de base est une entrée mais bien suffisante en terme de taille, elle était vraiment très copieuse! En dessert j’ai choisi un coulant au chocolat accompagné d’un sorbet à la framboise. Très bon mais le coulant était un peu froid, j’avoue le préférer tiède voir même chaud. Malgré tout, le coeur était bien coulant. Je me suis régalée! C’est un bon restaurant, je pense d’ailleurs que tout est fait maison au vu des produits proposés. 

Il se trouve en plein coeur d’Andorre-La-Vieille, tu peux y manger dehors ou dedans. Il propose des salades mais surtout des Burgers qui sont uniquement à base de veau d’Andorre, le vrai ! J’ai cru comprendre que les vaches et le veau d’Andorre c’est toute une institution. J’ai choisi le California Burger composé de bun, veau, avocat, tomate, épinard frais, pousse de soja et mayonnaise. En accompagnement une demi patate et de la salade. C’était très copieux et vraiment très bon. Je suis ravis d’avoir pu changer mes habitudes, à savoir le “cheese burger classique”. En dessert j’ai choisi une mousse au chocolat. Elle était très bonne, il y avait même des morceaux de chocolats dedans, une tuerie. Je pense là encore que tout est fait maison. 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un italien (ma cuisine préférée!), juste à côté de notre hôtel donc en plein coeur de la ville. Très charmant petit endroit, qui semble être très familiale. En bon italien qui se respect, tu peux y retrouver des pizzas, des pâtes, des risottos, des lasagnes. Ce que j’ai adoré c’est qu’ils proposent des plats végétariens et sans glutens pour ceux qui le souhaitent. J’ai pris des spaghettis aux 4 fromages (tu peux choisir le type de pâte que tu veux avec le type de sauce que tu veux, donc faire toute sorte d’association). Elles étaient trop trop bonnes ! Vraiment la cuisson était aldente, la sauce merveilleusement bonne et les quantités juste parfaite pour se péter le ventre. Enfin en dessert, évidemment j’ai pris un tiramisu qui était superbement bon! Tout est fait maison et je peux te dire que c’était vraiment délicieux ! Je me suis régalée. 

QUE FAIRE LÀ-BAS ?

  • Des randonnées 

Durant notre séjour nous avons eu l’occasion de pouvoir faire une promenade/randonnée sur la route du Fer. Pour y accéder, il faut de préférence prendre la voiture ou pourquoi pas le bus de la ville, ce n’est pas tout à fait à côté d’Andorre centre, c’est à 10min environ. Durant cette randonnée, il me semble que l’on a marché 4,20km et le dénivelé (la pente) n’était vraiment pas fort, très abordable pour tous, même pour les moins sportifs. Pour se faire nous avons était accompagné d’un guide. Tout le long, il a prit le temps de nous expliquer certains points historiques d’Andorre, il nous a également montré certaines structures artistiques propres que l’on retrouve durant notre marche et enfin il avait une culture naturaliste impressionnante, il nous a ainsi montré la grande biodiversité présente en montagne (j’ai pu réviser ma biologie végétale avec lui, super hein!). C’était vraiment génial. J’ai adoré! Ce n’était pas fatiguant, c’était très intéressant et enrichissant. Si tu aimes découvrir la nature, je te conseille cette petite randonnée.

  • Du shopping 

Et oui…je ne pouvais pas ne pas mentionner cette activité. Andorre est (comme je te l’ai dit en introduction) une ville très connue pour toutes ces boutiques à prix défiant toute concurrence. Ces boutiques se trouvent sur l’allée principale, juste immense ! Tu peux y retrouver Mango, Zara (qui est très grand!), Bershka, Calzedonia, Mango by Violeta, Pull & Bear, Mac, Massimo Dutti mais aussi des boutiques Espagnols vraiment trop canon. Outre les vêtements, il y a aussi la possibilité d’acheter de l’alcool et des cigarettes comme au Pas De La Case, mais les boutiques qui en proposent sont beaucoup plus agréable et font moins “usines”. Evidemment tu peux y acheter de la nourriture, avec Eddie on ne s’est pas trop penché dessus. Et si tu veux t’en mettre pleins les yeux, sache qu’on y trouve les boutiques Julia (qu’on peut comparer à Sephora même si ce n’est pas tout à fait la même chose, c’est plus accès sur la parfumerie. Ce sont des enseignes créées par Mme Julia, d’où le nom), l’une des boutiques présente dans la rue se compose du musée du parfum. C’est vraiment génial à faire ! Tu en apprends beaucoup sur l’histoire du parfum, je te le recommande vivement.

  • Se détendre au centre thermal 

À Andorre-La-Vieille on trouve un centre thermal : Caldea. Ce centre se décompose en deux parties : la Partie Caldea tout public avec accès à des piscines extérieurs et intérieurs, des petits bassins beaucoup plus intimes, au sauna/hamam. L’autre partie étant Inuù, beaucoup plus calme, composé de piscines, jacuzzis, intérieurs ou extérieurs. Ce que je peux te dire c’est que c’est magnifique ! Vraiment c’est un centre thermal splendide, je n’en ai jamais vu un aussi beau. Avec Eddie on était estomaqué par la beauté du lieu. De plus tu peux évidemment t’y faire masser, c’est ce que nous avons fait. C’est un accès privilégié et très confiné, sombre et tamisé pour amener à la relaxation et à la détente. Nous avons fait un massage d’environ 30′ et quel régal! Je suis une folle des massages, j’adore ça. Après mon concours, je ne pouvais qu’apprécier ce moment de détente et de repos pour moi. Il ne propose pas que des massages, tu peux aussi y méditer, t’y relaxer. Bref j’y retournerai avec grand plaisir!

  • S’en prendre pleins les yeux avec le spectacle Stelar

Moment que j’ai attendu avec impatience. Le spectacle Stelar est fait par une partie de la troupe du Cirque du Soleil et ne se fait qu’en Andorre. Pour le voir, c’est encore une fois en plein coeur d’Andorre, tu peux facilement t’y rendre à pied comme nous l’avons fait. Nos billets nous donnaient accès à une place assisse mais tu peux assister au spectacle debout. Même s’il n’est pas long (1h05), je pense qu’assis c’est quand même beaucoup plus agréable! Pour parler un peu plus du spectacle, il n’y a aucune parole juste des acrobaties toutes plus impressionnantes les unes que les autres. On a été scotché ! Sincèrement, c’est le plus beau spectacle que j’ai vu de ma vie. C’était féérique, prenant, angoissant mais aussi incroyable. Je pense qu’avec des enfants c’est encore plus magique à aller voir, les gamins en prennent pleins les yeux! C’était l’un de mes moments préférés de tout ce blogtrip. Si tu veux aller le voir d’ailleurs, sache que la dernière représentation se fait le 30 juillet et que c’est un spectacle gratuit et unique à l’air libre. 

Site pour les entrées : www.visitandorra.com

  • Autres

Evidemment il y a pleins d’autres activités que tu peux faire, cela dépend de la saison. Par exemple l’hiver il y a le Ski, en effet Andorre se compose de 3 stations : Grandvalira, Vallnord et Naturlandia. Mais aussi du chien de traineau, des sauts, courses d’orientations (en raquettes), des parcs d’aventures, du parapente, des vols en hélicoptères. Sans oublier des activités nocturnes comme des excursions en raquette. En été tu peux y pécher dans les étangs et rivières, faire du canyoning, du golf, ou même visiter des parcs animaliers. Et si tu aimes te cultiver, tu peux y découvrir des musées et monuments en tout genre, mais aussi le site archéologique de la margineda. Tu l’as compris Andorre regorge d’activité en tout genre !

POUR QUELLE OCCASION FAUT-IL S’Y RENDRE et combien de temps ?

Je pense qu’un week end de 3 jours suffit amplement. Cela reste petit, donc on fait vite le tour de cette ville. Mais il y a tout de même beaucoup de chose à faire, tout dépend de ce que tu recherches. Je te conseille d’y aller durant les soldes, c’est vraiment très intéressant en terme de prix, et plutôt durant l’été. La montagne est capricieuse, il y pleut souvent, il y fait frais, en été tu es sur qu’il n’y a pas de neige et que même s’il y pleut, ça passera toujours mieux qu’en automne ou au printemps. Mais en hiver cela m’à l’air tout aussi génial pour les activités avec la neige. Cela dépend encore une fois de la période de l’année.

BILAN DE MON SEJOUR

J’ai adoré Andorre! Je suis plus qu’heureuse d’avoir eu l’opportunité de découvrir cette ville complètement à part. J’aimerai beaucoup y retourner avec mon amoureux pour profiter un peu plus du centre thermal et avoir plus de temps pour faire du shopping (tel Pretty Woman). Mais aussi pour découvrir des petits villages aux alentours qui m’ont donné envie de plus les découvrir et enfin pourquoi pas y retourner plutôt en hiver pour prendre quelques jours en montagne histoire de se ressourcer. 

Merci à l’agence, Tourisme Andorre, aux partenaires et à notre gentille guide pour la découverte.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout. Bisous sur vos fesses ♡

Info supplémentaires : 

L’article d’Eddie : http://www.eddiee.com/un-sejour-en-andorre/

Hello ptit cul ! 

Eh oui, I’m back! Concours fini, 1ère année de master fini, place maintenant à la détente et retour au blog. Ça m’avais manqué de t’écrire boudu. Je prends de plus en plus de plaisir à partager ici avec toi, ça devient une véritable bouffée d’air frais. Et pour mon retour un petit look! Ça faisait longtemps que je n’en avais pas fait. J’aime beaucoup ce genre d’article, c’est un peu mon dada je dois avouer. Et ce que je préfère c’est les shooter dans la rue, sous les yeux de mon amoureux. Il n’y a que devant lui que je suis à l’aise (et mon petit frère j’avoue!), je peux prendre n’importe quelle pose et lui demander ce que je veux, il arrive toujours à comprendre ma demande et à faire ressortir le meilleur de moi même. Pour ce look, je ne serai pas très original, j’aime parfois rechercher mes tenues mais très généralement je ne passe pas 4 jours à réfléchir à ce que je vais porter. J’ai opté pour un look décontracté, pour affronter cette foutu pluie de juillet. Je te laisse avec les détails : 

★ blazer : Stradivarius (ancienne co)

★ Pull : Brandy Melville (ancienne co)

★ Boyfriend jean : Zara (co actuelle)

★ Bottines : Zara (ancienne co)

★ Chapeau : Zara (ancienne co)

★ Sac : Just Fab (co actuelle)

★ Montre : Daniel Wellington (- 15% avec le code LORMAIN)

Merci d’avoir lu et d’avoir regardé les photos. Bisous sur vos fesses ♡

Bien le bonjour mon ptit cul d’amour !

Après t’avoir présenté trois bonnes adresses pour goûter à Toulouse, je te propose aujourd’hui une nouvelle bonne adresse mais cette fois-ci c’est un restaurant italien qui est à l’honneur : La Compagnie Française. Mais j’oubliais…il y a une nouveauté pour cette catégorie d’article. J’ai décidé de donner une note sur 20 aux adresses que je te propose. Je pense que cela peut t’aider à mieux percevoir mon avis via une évaluation chiffrée. Allé c’est partit !


Ce restaurant se trouve en plein coeur de Toulouse, au bout de la fameuse rue Alsace Lorraine, non loin du Carrousel (tu ne peux pas le louper). Cela faisait des semaines que je voulais absolument tester ce restaurant. Je suis une amoureuse inconditionnel  de la cuisine italienne et le fait que mon amoureux soit italien rend mon amour pour les pâtes, les pizzas et le risotto encore plus fort. Je n’ai aucune origine italienne mais s’il y a bien une cuisine qui ne me déçoit jamais et vers laquelle je me tourne toujours, c’est bel et bien la cuisine de la mama italienne. Je mis suis rendu avec ma famille pour mon anniversaire (pour tout vous dire, nous devions aller aux Grands buffets à Narbonne mais le temps en a décidé autrement).

Lorsque nous sommes arrivés en face, je n’ai qu’un mot à te dire : canon. La façade de ce restaurant rend justice à la réputation qui lui est faite. Sombre, épuré, classe, chic, tout ce que j’aime. Il faut dire qu’il se trouve dans une bâtisse très parisienne. À l’extérieur il y a plusieurs terrasses (chauffées si besoin), une de chaque côté de l’immeuble. Même si ce jour là il faisait relativement beau, nous avons préféré rentrer (il avait annoncé de la pluie, pas cool les gars). Quand nous sommes rentrés, je pense que tout le monde en a prit pleins les yeux, qu’est ce que c’est beau. Raffiné, élégant, décoré avec beaucoup de goût et super instagramable en plus (ce n’est qu’un détail mais ça a sont importance pour moi).

Il est assez grand il faut le dire. Un bar avec juste à côté des tables hautes avec chaises hautes. Un peu plus loin, un coin table classique avec une déco couleur vert/bleu canard et marbre noir. On peut l’assimiler à un coin brasserie. À gauche une petite salle ouverte laissant paraître une ambiance forêt tropicale avec toujours cette déco épurée, classieuse et sophistiquée. C’est une partie qui se nomme “le Jardin d’hiver”. À droite, un escalier donnant sur une salle en sous-sol tout en bois, très intime et cosy donnant accès sur une cuisine ouverte où l’on voit les cuisiniers en plein travail. Tu l’as donc compris, il y a plusieurs ambiance, pour tous les goûts. Sincèrement j’ai adoré chaque pièces, chaque détails de décoration. Ma famille et moi avons été très emballé à la vue de ce magnifique endroit. 

L’accueil a été top, on nous a prit en charge dés notre arrivé, on nous a installé du côté brasserie, sur une grande table juste magnifique! C’était propre et nette. La serveuse fut vraiment très agréable, je n’ai rien à redire sur l’aspect “humain” du restaurant. On nous a donné la carte (best moment!) et nous avons pu prendre connaissance de ce qu’ils proposaient. 

Ce restaurant propose notamment : 

  • des antispastis à partager (ou pas d’ailleurs) : burent, bruschetta
  • des salades et autres entrées (foie gras…)
  • des pâtes maisons pouvant être demandé sans gluten (+ risotto)
  • des pizzas maisons
  • des viandes et poissons (carré de cochon, dos de cabillaud grillé…)
  • des desserts (crème brulée, coulant chocolat…)
  • des cocktails, vins

C’est un lieu où tu peux y prendre ton petit déjeuner (de 8h30-11h30), ton déjeuner (de 11h30-15h00), ton diner (de 19h00-23h30) mais aussi un café (jusqu’à 19h00). 


Trêve de blabla, je passe maintenant à ce que nous avons goûté. Et comme j’y suis allée avec ma famille, je les ai fait participer en leur demandant leur avis. 

LES APERITIFS : 

Je dois t’avouer que je ne bois pas une goutte d’alcool, ni même de cocktail sans alcool (je n’aime pas du tout ça). Je ne sais plus du tout ce que ma famille a prit comme alcool et comme autre boisson. Mais le vin qu’ils ont pris était très bon de ce qu’ils m’ont dit. 

L’ENTRÉE : 

Nous avons pris le MISTO DI BRUSCHETTA, il s’agit d’un assortiment de tartines grillées (une au fromage, une saumon/fromage aux herbes, une tomate/mozzarella di Bufflonne, une au lard de colonatta) ainsi que le SALUMI SU TAVOLOCCIA DA TAVOLA, un assortiment de charcuteries italiennes (jambon cru, chorizo)

Nos avis : 

  • Papy ptit cul : très bon, mais pas assez en terme de quantité pour le prix
  • Mamie ptit cul : très bon
  • Maman ptit cul : délicieux et ça change
  • Papa ptit cul : pas mal du tout, la tartine mozzarella était ma préférée
  • Petit frère ptit cul : la tartine mozzarella/tomate c’était une tuerie
  • Chacha : pas mauvais 

Quand à moi, je n’ai pas tout gouté mais la tartine au fromage était vraiment à se tapper le cul par terre, celle au saumon était très bonne aussi, par contre celle au lard de colonatta n’avait aucun gout. J’avais juste l’impression de manger du pain chaud. Je n’ai pas mangé de charcuterie puisque ce n’est pas mon dada. C’était vraiment une bonne entrée à partager en famille mais je trouve que le prix de la charcuterie est bien trop haute pour la quantité que nous avons eu (16euros pour quelques tranches de jambon crue et de chorizo c’est un peu abusé).

LES PLATS : 

Mon papy a choisi le CORSTATA DI MAIALE GRIGLIATA (Carré de cochon cuisson lente basse température puis grillé, purée de pommes de terre au beurre, légumes de saison), mon petit frère le BURGER ITALIANO (Pain maison, steak haché Black Angus, mozzarella, scarmozza fumée, tomates, oignons, sauce burger) et tout le reste de ma famille y compris moi avons choisi les GNOCCHI ALLA PANCETTA SPEZZIATA CON CREMA DI PARMEGIANO (Gnocchis « fabrication artisanale », pancetta poivrée, crème, parmesan)

Nos avis :

  • Papy ptit cul : très bon (il n’a même pas pu tout finir)
  • Mamie ptit cul : très très bon! 
  • Maman ptit cul : très bon également
  • Papa ptit cul : super bon et bien relevé
  • Petit frère ptit cul : bon mais je préfère les frites aux chips pour manger un burger
  • Chacha : good !

En ce qui me concerne, les gnocchi étaient bon (pas trop gros en taille), il y a avait assez de sauce, qui soit dit en passant était plutôt pas mal mais elle manquait à mon sens de parmesan. Ce plat était vraiment bon mais ce n’est pas les meilleurs gnocchi que j’ai mangé et à mon sens il n’y en avait pas assez. Quand je vais au restaurant j’aime manger en bonne quantité et là clairement ça manquait. 

LES DESSERTS : 

Mon petit frère et mon chacha ont opté pour le TIRAMISU AL CARAMELO BURRO SALATO (Tiramisu caramel au beurre salé), mon papy un CAFE LIEGOIS, mes parents et ma mamie le CAFE GUSTOSO, quand à moi j’ai craqué pour le CIOCCOLATO FONDENTE (Coulant chocolat, coeur Thé Matcha).

(le trou dans mon moelleux c’est la trace de ma bougie)

Nos avis : 

  • Papy ptit cul : (je n’ai pas eu son avis, sorry)
  • Mamie ptit cul : en grosse folle de patisserie, c’était très bon et surtout top pour pouvoir déguster pleins de desserts
  • Maman ptit cul : très bon, mais le café est un peu fort
  • Papa ptit cul : bien bon
  • Petit frère ptit cul : (je l’ai pas entendu, ça devais être bon)
  • Chacha : très bon

On finit avec mon avis. Le moelleux coeur matcha était vraiment succulent !! J’aime le thé, j’aime le chocolat plus que tout au monde et je sur aime le coulant, donc JACKPOT! C’était une merveille gustative, surtout avec la petite glace vanille qui finissait le tout. Franchement j’étais septique et j’avais peur, mais je ne regrette pas de l’avoir goûté!

NOTE : 14/20

BILAN : 

Je vous recommande fortement ce restaurant. Le cadre est vraiment splendide, l’accueil top, le service impeccable, le dressage nickel et les plats vraiment vraiment bon. Ce n’est pas le meilleur italien que je connaisse mais il se classe dans mon top 3!

Les petits plus ? 

  • l’accès au wifi
  • les pizzas peuvent être à emporter
  • certains espaces sont privatisables
  • service continu et ouvert toute l’année
  • possibilité de réserver pour des groupes (anniversaires, séminaires)

(j’ai fait semblant de boire pour la photo)

Pour les contacter : 

L’adresse : 56 Rue Alsace Lorraine – 31000 Toulouse

Les horaires : 

  • dimanche au vendredi : 9h00 à 02h00
  • samedi : 9h00 – 3h00

Les réseaux sociaux : 

  • facebook : https://www.facebook.com/ciefrancaise/
  • Instagram : https://www.instagram.com/lacompagniefrancaise/ ou @lacompagniefrancaise
  • site : https://www.la-compagnie-francaise.fr

Bisous sur vos fesses ♡

Il y avait ce garçon au collège. Sans réelle importance à mes yeux, je dirais même qu’il m’insupportait. Toujours très taquin, enquiquineur de première, glandeur, irresponsable et avec de mauvaises fréquentations. Ce garçon, je ne l’aimais pas, il était tout ce que je détestais. Etant âgé d’un an de plus que moi, il a fini par quitter le collège pour aller au lycée, contrairement à moi qui rentrais en 3ème. Et durant cette dernière année au collège, je ne me souvenais même plus de son existence.

Mais lorsqu’il fut le temps pour moi d’intégrer le lycée, je n’étais que joie de casser ma routine de collégienne pour enfin devenir une lycéenne. Je pensais à mes études, mes amis, aux soirées, aux sorties… à tout sauf à l’amour. Dés septembre j’ai pris le bus scolaire pour rentrer chez moi. Deux jours après avoir fait ma rentrée, je suis montée dans ce bus, je me suis assise aux côtés de ma meilleure amie. Nous parlions de tout et de rien. Je ne me doutais pas que ce bus aller changer toute ma vie.

En effet, quelques minutes plus tard ce même garçon est rentré dans mon bus. Et inexplicablement mon cœur s’est détaché de ma poitrine, souffle coupé, pupilles dilatées, mains moitent, papillons dans le ventre, bouche béante, tétanie musculaire, cœur qui s’accélère. Tout bourdonnait autour de moi, je n’entendais plus rien et ne vo
yais que lui. En l’espace de quelques secondes je venais de tomber amoureuse pour la première fois, un putain de coup de foudre improbable et inattendu. Je suis incapable d’exprimer avec des mots ce qui s’est passé en moi. J’étais attirée, déboussolée. On m’a perdu, toute mon attention était focalisé sur lui. Ce garçon m’a regardé, il m’a vu, m’a analysé, m’a souri et s’est assis. Et tout commença.

À partir de ce jour je ne vivais plus que pour ce garçon. Je ne le connaissais pas, nous n’avions aucun amis en communs, je dirais même que certains de ses amis me détestaient. Je ne savais rien de sa vie, de son caractère, de ses passions…mais j’en étais dingue ! Ce nouveau sentiment était complètement fou. Pas une seconde de mes journées il était hors de ma tête. Dés le réveil je pensais à lui, je savais que j’allais le retrouver dans le bus. Je me réveillais toujours plus tot pour me pomponner et être belle. Il m’est arrivé de le louper ce bus, j’étais hors de moi, triste et dépressive de savoir que je venais de louper 15-20min que j’aurais pu passer à le regarder. Lorsque je ne le loupais pas, j’attendais mon bus avec beaucoup d’impatience, je regardais toutes les 30sec mon téléphone. J’allais retrouver ce garçon après une nuit complète sans le voir. Je me mettais toujours presque au fond, pour qu’il se mette plus à l’avant et que je puisse le regarder inlassablement. Il y avait 3 arrêts avant qu’on arrive au sien. C’était long, une éternité à mes yeux ! Lorsque le bus arrivait à son arrêt, c’était toujours la même angoisse : « Pourvu qu’il prenne le bus ce matin ». Et, parfois il commençait plus tard, il ne le prenait pas. Indirectement je lui en voulais ! Mais il était presque tout le temps au rendez vous. Il entrait dans ce bus et me cherchait jusqu’à me trouver. Ce premier regard c’était notre bonjour, notre moment « intime ». Il s’asseyait, mettait ses écouteurs et c’était parti pour de longues minutes à le dévorer des yeux.

Lorsque l’on approché du lycée, j’étais d’une tristesse. Je ne voulais pas que ce trajet cesse, je voulais encore et encore pouvoir le voir. Malgré tout, la descente du bus était quand même un moment fort, puisque je sentais son odeur, son parfum. Et ça, ça n’a pas de prix pour une jeune fille complètement raide dingue d’un garçon. Je passais toute ma journée au lycée à le chercher : à la pause, entre midi et deux. J’allais partout où il allait. Je prenais chaque moment qui s’offrait à moi. Quand je mangeais à la cantine et qu’il était dans le même réfectoire, mon ventre se nouait, impossible d’avaler quoi que se soit (quand j’y pense c’est n’importe quoi). Parfois il parlait avec des filles, ça me crevais le cœur. Je lui en voulais à mourir et évidemment je m’imaginais entrain de brûler toutes ces nanas (pas très catholique tout ça je sais et désolé si certaines passe par là). Il ne me devait rien, on était pas ensemble mais je ne pouvais pas m’empêcher d’être jalouse. Je l’aimais tellement mais il n’était pas mien. C’était une torture constante. Pourtant il y avait des signes qui ne trompaient pas. Ce garçon me montrait clairement que je lui plaisais. Lui comme moi sentions ce lien, il y avait quelque chose, une alchimie, une attirance folle l’un pour l’autre.

Après ma journée de cours, je n’avais qu’une hâte, prendre le bus. J’allais le retrouver, pour moi toute seule, sans fille, sans copain, juste lui et moi. De temps en temps, il n’était pas là, il finissait plus tôt, c’était toujours la même déception. Mais quand il finissait à 18h, j’étais tellement heureuse d’écouter ma musique en le regardant. J’avais remarqué qu’il se mettait toujours du côté gauche dans le bus le soir. J’ai vite compris que c’était pour me regarder lorsque je descendais. Je ne pouvais m’empêcher de lui jeter un regard une dernière fois avant de rentrer chez moi et lui de même. C’était notre dernier échange de la journée et c’était à chaque fois un moment de pur bonheur. On ne se parlait pas mais nos regards voulaient tout dire. Il n’y avait pas besoin de mots. À peine rentré chez moi, que je me ruais sur les réseaux pour observer son profil et re-regarder ses photos. J’ai fini par les connaître par cœur. Puis lorsque la nuit arrivée, j’étais si heureuse d’aller dormir pour rêver de lui. Toutes les nuits je revivais tous ces moments « d’échange » qu’il y avait eu dans ma journée, je m’imaginais dans ses bras, à ses côtés.

Ce schéma s’est répété durant 7 mois. Oui, 7 longs mois de patience, d’attente, de doute, de rêve. Mais en mars tout s’écroula. Ma meilleure amie insistait pour m’appeler. Elle m’a appris que ce garçon dont je rêvais depuis des mois c’était mis en couple avec une fille. Tout mon monde s’écroulait. Mon cœur s’est fracturé en mille morceaux, il s’était arrêté de battre. Je faisais bonne figure devant les gens, je ne voulais pas montrer que j’étais blessée, jusqu’à m’effondrer dans les bras de mon amie. J’ai essayé de le détester, je m’obstinais et me forçais à me dire qu’il ne devait surement pas être fait pour moi. Je lui ai montré clairement que j’étais déçu et en colère. J’avais arrêté tout échange visuel avec lui. Il y a eu des garçons durant toute cette année qui ont essayé quelque chose avec moi, mais rien n’y faisait, il était toujours dans ma tête. 1 mois après, ils étaient séparés. Je n’étais que joie ! Je retrouvais se garçon, j’avais de nouveau espoir. Il a toujours cherché à garder ce contact avec moi et le fait qu’il se soit mis avec une autre personne m’a ouvert les yeux : hors de question que je laisse me filer entre les doigts une nouvelle fois, ce garçon je l’aime et je veux être avec lui. J’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai envoyé un message via un réseau social (très connu pour ne pas le citer). Je tremblais comme une feuille, je transpirais des bassines d’eau, je n’avais plus d’ongles, j’avais une boule au ventre. L’attente de sa réponse était interminable. Puis il m’a répondu. J’ai relu son message 155 678 fois. À partir de ce premier contact, on a jamais arrêté. On a parlé pendant des jours, des semaines, on a fini par s’échanger nos numéros, j’étais aux anges. Beaucoup de mots ont été échangé, beaucoup de sous-entendus aussi, on sentait bien qu’il y avait quelque chose entre nous et lui comme moi avions envie de se parler, face à face et de se découvrir. C’est là que vient notre 1er rendez vous. Un moment magique ! On a parlé, on a écouté de la musique, on s’est câliné, alors qu’on ne se connaissait pas mais c’était une réelle évidence. Ce premier tête à tête est passé à une vitesse folle. Lorsque j’ai dû le quitter, très gentleman qu’il est il ne m’a pas embrassé sur la bouche, mais sur la joue, il l’a fait avec une extrême douceur. J’ai rougi comme une tomate. Sur le chemin du retour j’ai appelé toutes mes copines. J’étais tellement heureuse que je voulais partager ce bonheur qui grandissait en moi.

7 jours après avoir fêté mes 16 ans, on s’est revu. Ce garçon m’avait dit beaucoup de choses entre-temps. Je sentais que c’était le moment pour nous. On s’est retrouvé dans les gradins du stade de rugby de mon village. Il y avait cette tension entre nous. Je regardais les lèvres de ce garçon, je buvais chaque mot qui sortait de sa bouche. Il n’y a pas de mot assez fort pour expliquer ses retrouvailles. On était toujours pas ensemble mais c’était tout comme. Il m’a pris dans ses bras, mon dos collé à son ventre. Il a commencé par m’embrasser sur la joue prés de l’oreille, puis vers le milieu de la joue, puis prés de la ride du sourire, puis sur la commissure des lèvres et enfin sur mes lèvres. C’était le plus beau baiser de ma vie, le plus vrai et le plus sincère. Les papillons de mon ventre ont explosé littéralement, c’était le feu d’artifice en moi. J’avais l’impression que nous nous retrouvions après 16 ans de séparation.

Après ce baiser, notre relation débuta. C’est avec ce garçon que j’ai tout vécu, tout appris et tout découvert. Ce garçon est devenu aujourd’hui un homme, mon homme. Un homme qui m’épaule, me soutient, me tire vers le haut, m’accompagne, m’aide, me fait rire, m’écoute. Cet homme est mon premier tout. Mon premier je t’aime, mon premier baiser, ma première fois, mon premier amour quoi. Réciproquement c’est exactement la même chose pour lui. Je ne regrette pas d’avoir attendu 7 longs mois. Aujourd’hui j’ai à mes côtés la plus belle personne que je connaisse. Cet amour de jeunesse s’est transformé en un amour éternel. Il y a qu’avec lui que j’arrive à m’ouvrir, qu’avec lui que je suis heureuse. Ce garçon qui est aujourd’hui mon Chacha, mon chaton j’en suis complètement folle. Il est ma moitié, mon âme sœur, mon alter ego, mon confident, mon amant, mon meilleur ami. J’ai toujours su au plus profond de moi qu’il est mon avenir. Et plus le temps passe et plus cet amour grandit. C’est complètement démesuré.

Cette relation dure depuis maintenant 6 ans. On a fait beaucoup de chemin ensemble et je suis fière que notre amour résiste à tout, fière d’avoir pour moitié un garçon aussi dévoué et aimant. Tu le sais mais je te le re dis encore et encore : je t’aime et …c’est le VRAI je t’aime (seul toi comprendras).

C’était notre tout début. Merci d’avoir lu. Bisous sur vos fesses ♡

Hello mon ptit cul !

Nouvelle adresse toulousaine en ce jour. Oui j’aime bien te proposer ce genre d’article, c’est long à faire mais ce n’est pas important. Aujourd’hui c’est un nouveau Salon de Café que je te propose de découvrir : La Fiancée. J’en ai beaucoup entendu parler, en bien comme en mal. J’ai voulu me faire mon propre avis et vous donner mes impressions.


Ce Salon se trouve non loin des Quais de la Daurade, un petit quartier vraiment sympathique que j’adore découvrir et re-découvrir lorsque je me rends dans le centre de Toulouse. Après être passé à plusieurs reprise devant le salon, on a sauté le pas avec Chacha. Et je ne regrette pas!

Comme à mon habitude, lorsque je découvre un établissement, je regarde la façade. Propre, sobre, nette et vraiment très jolie visuellement parlant. Sur ce point je suis conquise! (à noter qu’il n’y a pas de terrasse extérieur pour ce salon). Lorsque nous sommes rentrés, nous avons été chaleureusement accueillis par l’une des serveuses. Elle nous a tout de suite expliqué qu’il fallait commander et ensuite s’installer, j’aime beaucoup qu’on prenne le temps de nous expliquer, c’est important surtout si l’on est “nouveau” (je remarque que pas mal d’endroit nous laisse poirauter sans aucune explication, c’est dommage, ça ne donne pas envie d’aller plus loin, l’accueil est primordial à mes yeux!). Pour parler un peu plus du salon en lui même : super déco, épuré, minimaliste, avec du bois (oui encore un salon avec du bois, mais j’a-do-re) mais quand même vraiment petit! On a tout de suite vu la mezzanine en haut, et comme tu commences à bien me connaître, j’ai tout de suite voulu prendre mon goûter là haut après avoir commandé au comptoir. Il y a notamment des tables à dispositions, des banquettes et dans un coin un petit espace plus confiné mais plus sombre. En bas, tu as aussi l’occasion de t’y installer (chaise et table) mais c’est assez petit et les gens y commandent, du coup on peut y être facilement dérangé j’imagine, surtout le week end. Nous n’avons pas attendu très longtemps pour avoir notre commande, le gérant nous l’a apporté avec le sourire et à même blaguer avec mon amoureux, good points! La relation avec les clients est aujourd’hui peu prise en compte et moi ça me gonfle sérieusement, pour ce salon croyez moi ce n’est pas du tout le cas, c’est tout l’inverse. Je pense même que les gens lient très facilement des liens avec le personnel et le gérant tellement c’est convivial. On passe à la suite ?

Ce salon propose :

  • des pâtisseries : cookies (tout chocolat ou normaux), brownies, tartes citron meringué, cakes, gâteaux chocolat/praliné, muffins ,cannelés, cheesecakes…
  • des cafés en grain moulu pures origines: cappuccino, latte, macchiato, moccha, déca…
  • autres boissons chaudes : chocolat chaud au lait/blanc,
  • des boissons froides : coca, citronnade, orangeade, chai latte…
  • du salé : des sandwich, salade 

Il y a possibilité d’y petit-déjeuner, d’y prendre son casse croute et même d’y bruncher le samedi ou le dimanche (il a d’ailleurs une très bonne réputation ce brunch, j’ai très très envie de le tester), il comprend notamment un jus (orange ou pomme ou thym), un bel œuf mollet avec noisettes torréfiées, un velouté de petits pois et feuilles de menthe, un burger ibérique, de granola aux fruits frais et poire rôtie chantilly et d’un jus noirs (espresso, siphon …) (16,50 € mais attention réservation obligatoire).


Qu’a ton goûté ? J’ai opté pour un cappuccino (oui je sais encore! Mais c’est vraiment ce que je préfère, mais nous y sommes retournés et j’ai goûté le Moccha : une tuerie!) et d’un gâteau chocolat-praliné. Chacha a testé 2 cookie chocolat au lait + noix et 1 cookie chocolat noir + noisette (bon ok, en réalité celui ci c’est moi qui l’est mangée…chute ça reste entre nous!) et d’un coca (beh oui, monsieur n’aime ni le café, ni le thé alors voilà, tu as compris mon désarroi).

Qu’a t-on pensé ? De mon point de vu, c’était délicieux! Le cappuccino était très bon, bien qu’il n’arrive pas à surpasser celui du Café Cerise (c’est vraiment mon préféré), par contre le cookie…nan mais le cookie quoi! Il était ULTRA BON! J’ai trouvé l’endroit parfait pour manger de succulent cookie. Ils ont certes une tête un peu chelou mais ils sont extra bon. Ils sont moelleux et peu cuits, ce qui fait qu’à certain endroit il est cru et moi personnellement c’est comme ça que je les préfère (oui je sais c’est particulier. mais si tu aimes la glace Ben & Jerry’s Cookie Dough, tu aimeras ces cookies à coup sur). Pour le gâteau que j’ai gouté, il était très bon, un peu sec (peut être pas assez de beurre dedans) mais avec le glaçage sur le dessus et trempé dans le cappuccino, c’est un délice! Monsieur a adoré les cookies, on était d’accord pour dire que c’est vraiment les meilleurs de Toulouse (il est comme moi, il aime quand c’est peu cuit, limite cru). Et puis son coca, et bien ça reste un coca hein.

Et le prix alors ? Nous avons payé 10,50€, mais le gérant nous a offert les boissons, chacha lui a dit que j’étais instagrameuse et blogueuse, ça a aidé. Sinon nous en aurions eux pour environ 16-17€ pour 3 cookies + 1 part de gâteau + 1 cappuccino + 1 coca. Un peu cher mais c’était vraiment bon et on s’est régalé!

Les petits plus ?

  • l’accès au wifi pour travailler sur place ou instagramer tranquillement
  • la possibilité d’emporter (take-away) 
  • la déco des cafés comme les Barista

Je recommande ? Oh ouiiiii ! Notre expérience dans ce Salon fut très bonne! J’ai lu quelques mauvais avis sur Tripadvisor mais en ce qui nous concerne on a été plus que conquis! Je te recommande si tu es toulousain(e) ou que tu passes par notre jolie ville. On a plus qu’a tester le brunch pour clôturer notre avis. 

Pour les contacter : 

L’adresse : 54 rue Peyrolières, 31000, Toulouse

Les horaires : 

  • lundi au vendredi de 9h30 à 18h30
  • samedi de 10h à 18h30
  • dimanche de 11h30 à 18h30.

Les réseaux sociaux : 

  • facebook : https://www.facebook.com/cafelafiancee/?fref=ts
  • Instagram : https://www.instagram.com/cafelafiancee/ ou @cafelafiancee

Bisous sur vos fesses ♡

Hellooooo mes ptits culs préférés! Aujourd’hui c’est un article mode que je te propose (ça faisait longtemps!).

Pour ce petit look simple comme j’aime, j’ai associé une blouse noire (avec de la dentelle autour du décolleté), avec un jean bleu brut (je pense que tu as compris que j’aimais beaucoup les jeans!), des bottines à talons noir effet croco, sans oublier mon blazer à poids de la nouvelle collection Zara qui fait toute la tenue. Evidemment je finis le look avec un chapeau (je suis amoureuse des couvre-chefs) et des accessoires, notamment avec ma nouvelle montre Kapten and Son (il s’agit du modèle Pure Nox). Mais…il faut tout de même que je te parle de la pépite de ce look, la cerise sur le gâteau, le pompon sur la Garonne…mon nouveau sac Coach que la marque m’a gentiment fait parvenir. Une pure merveille! La couleur écrue est super facile à porter, la taille est ni trop petite ni trop grande (parfait pour se promener en ville et en plus je peux y mettre Alfonse (c’est mon appareil photo)), les bandoulières sont ultra-pratiques. Bref, tu as compris que lui et moi c’est une véritable histoire d’amour. Bon il y a quand même un hic…le prix…c’est un sac de luxe, alors il n’est pas donné certes mais il est vraiment parfait!! C’est un réel coup de coeur! Alors sois certains que tu vas le voir dans plusieurs looks. Je te laisse avec le détail de la tenue ainsi que les photos :

★ Blazer : Zara

★ Blouse : Zara

★ Jean : American Eagle

★ Bottines : Zara

★ Sac : Coach

★ Jonc : L’atelier D’Amaya

★ Chapeau : Zara

★ Montre : Kapten and Son

★ Bague : L’atelier D’Amaya

★ Collier : Mon joli Sautoir

Merci d’avoir lu jusqu’au bout et d’avoir regardé les photos. Bisous sur vos fesses ♡

Hiiiiiiiiii mon ptit cul chéri !

C’est une nouvelle adresse toulousaine que je te propose dans cet article. Si tu me suis sur Instar Story, tu as pu voir qu’après les écrits de mon concours, avec Chacha on s’est fait une petite semaine de vacances tous les deux et on en a profiter pour tester des endroits sympa où goûter. Après t’avoir présenté Le Café Cerise et La Fiancée c’est avec un autre salon que je reviens : Ras La Tasse.


C’est un Salon de Thé/Café avec comme slogan : ” Un coffee shop pour ceux qui croient qu’un bâillement est un cri silencieux pour un café” (avoue c’est pas mal!). Il se trouve dans une petit rue juste à côté de la fameuse rue Saint Rome. Je n’en avais pas trop entendu parler chez les blogueur/se toulousain(e)s, et pourtant il faudrait!

Je vais tout d’abord parler de la devanture : propre, cligne et sobre, tout ce que j’aime! J’ai tout de suite remarqué qu’il y avait une petite terrasse. Malheureusement lorsque nous y sommes allés, elle était à l’ombre et il ne faisait pas assez chaud pour qu’on s’y mette. Après être rentré à l’intérieur, on a eu un bonjour mais on ne savez absolument pas s’il fallait commander puis s’asseoir ou attendre qu’on nous amène des cartes (c’était une première fois pour nous). On est plus ou moins restés comme des c*ns à attendre, avant que l’une des serveuses nous explique comment fonctionne leur établissement. Malgré ce petit point d’attente “négatif”, l’accueil était correcte (ne crachons pas, le sourire était présent, la bonne humeur aussi). Nous avons donc commandez au comptoir puis nous somme allez nous asseoir. Il y avait une mezzanine, mais elle était trop sombre pour que je puisse faire des photos de notre goûter et il y avait trop de monde, on est donc restés en bas mais sache qu’il y a des canapés pour s’y caler tranquilou. Le salon est très chaleureux, cosy, agréable, vraiment charmant avec la déco en bois (comme le Café Cerise), très moderne mais peu lumineux je dois le reconnaitre.

Ce salon propose notamment :

  • des cafés : espresso, macchiato, cappuccino, moka, latte macchiato, viennois, irish coffee.. On peut même les personnaliser.
  • autres boissons chaudes : chocolat chaud, thé, infusion…
  • des boissons froides : des frappés, milshake, granita, sirops…
  • du salées : des sandwich originaux (pour la pause déjeuner par exemple) : à savoir que la garniture qu’ils présentent en vitrine froide est séparée du pain gardé au chaud sous lampe et qu’ils assemblent le sandwichs au dernier moment. Mais aussi des chips Kettle (les meilleurs sur le marché pareil t-il)
  • des patisseries : muffin chocolat/Nutella/myrtille, vieinosserie, donuts, cookies (chocolat, tout chocolat, 3 chocolats), gâteaux au chocolats…
  • et même des boissons en éditions limités

Mais aussi des petits déjeuner et des formules pour le midi. J’ai notamment constaté que beaucoup de personnes avec une culture différente venaient, il est donc très simple de pouvoir discuter et perfectionner son anglais ou autre.


Qu’a ton goûté ? J’ai décidé de goûter leur cappuccino (même si le moka me tentait beaucoup!) ainsi qu’un muffin Nutella. Chacha a opté pour un sirop à la fraise et 2 cookies aux pépites de chocolats.

Qu’avons nous pensé ? Top du top ! Le cappuccino était succulent (il y avait un chouilla trop de lait mais je chipote) et le muffin…Oh seigneur qu’il était bon. Moelleux, pas sec, pas trop gras, taille idéal pour un goûter. Monsieur quand à lui a apprécié le sirop mais sans plus, par contre les cookies je peux te dire qu’il les a adoré! Il était très très moelleux comme il aime et pour les avoir goûté, je dois avouer qu’ils étaient délicieux.

Et le prix alors ? Pour 2 cookies + 1 muffin nutella + 1 cappuccino + 1 sirop = 6,50€. Oui, pas extrêmement cher pour le délice auquel on a eu droit. Excellent point!

Les petits plus ?

  • Certains jours de la semaine, il y a des ateliers mis en place : français, espagnol, anglais et langue des signes.
  • l’accès au wifi pour travailler sur place ou instagramer tranquillement
  • la possibilité de jouer aux jeux de société (on a qu’à se servir!)
  • la possibilité de livre un livre mis à disposition (il y a toutes les langues)
  • la déco des cafés comme les Barista
  • les Avis Tripadvisor qui sont excellent! Clique pour voir

Je recommande ? Vivement oui! Très bonne adresse toulousaine, agréable chaleureuse et surtout très bonne. C’est parfait pour passer un petit moment entre ami(e)s/copains/copines/collègues.

Pour les contacter : 

L’adresse : 3 rue du Puits vert, 31000 Toulouse

Les horaires : 

  • Lundi-Samedi: 9h15 – 19h00
  • Dimanche: 12h00 – 19h00

Les réseaux sociaux : 

  • facebook : https://www.facebook.com/Ras-La-Tasse-811227342328026/
  • Instagram : https://www.instagram.com/ras_la_tasse/ ou @ras_la_tasse
  • leur site : http://raslatasse.fr

Bisous sur vos fesses ♡

Bien le bonjour ptit cul des bois! Nouveau look ici, très printaniers comme j’aime et avec mon nouveau petit haut péplum à rayure bleu-blanche et avec les noeuds dans le dos. C’est un véritable coup de coeur! Il se froisse très vite (vraiment très vite) mais je l’aime d’amour, il est parfait pour le printemps et sera parfait pour cet été. Etant donné que nous somme encore en Avril et qu’il y avait un peu de vent ce jour là, j’ai décidé de l’associer à un blazer noir très classique, d’un jean clair et de mes espadrilles chéries! Tu vas très vite te rendre compte que je suis une adepte des espadrilles (mon Chacha m’a contaminé!).

Ce petit look a été shooté dans le quartier des Carmes à Toulouse, c’est un peu mon quartier favoris de la ville rose. Si tu passes dans ma chère ville chérie, passes-y faire un tour. Trêve de blablatage, place à la tenue et aux photos! 

★ Blazer : Zara

★ Blouse : Pretty Wire 

★ Jean : mango 

★ Espadrille : marché Argeles

★ Sac : Sabrina Paris

★ BO : Youh Youh Les indiens

★ Collier Corne : Mon jolie sautoir

★ Collier superposé : La boutique de Lulu

Merci d’avoir lu l’article mon ptit cul. Bisous sur vos fesses ♡

Et en exclusivité, le cadrage raté !

Heeeeeyyyy ! Un article gourmand ça te dit ? (si tu es là c’est que tu es plutôt intéressé oui…merci Lorie!). Aujourd’hui, je vais te dévoiler ma recette préférée pour faire des Pancakes vraiment à l’américaine! Il existe mille et une recettes sur internet et dans les bouquins de cuisines, mais après en avoir testé plusieurs, j’ai trouvé celle qui me convenait, alors je partage avec plaisir. À déguster de préférence le dimanche matin, c’est vraiment à ce moment là que c’est le meilleur selon bibi.

Les ingrédients dont tu auras besoin : 

★ 2 oeufs 

★ 150mL de lait de noisette (ou autre)

★ 120g de farine blanche

★ 1 cac de levure chimique (optionnel) 

★ 1 sachet de sucre vanillé (optionnel)

★ d’huile de coco (pour la cuisson)

Les ustensiles dont tu auras besoin :

★ une Maryse 

★ 2 saladiers 

★ un batteur électrique 

★ un fouet

★ une poêle

★ une louche

La préparation :

★ Commence par séparer les blancs des jaunes de tes oeufs

★ Rajoute la farine, le sucre, la levure et le lait avec les jaunes d’oeufs. Puis mélange avec un fouet pour avoir un mélange homogène

★ Monte les blancs en neige à l’aide d’un batteur électrique. Incorpore les dans l’autre saladier contenant farine + sucre + levure + lait + jaune d’oeufs avec une Maryse, délicatement !

★ Si tu es patient, laisse reposer la pâte au moins 30 min (si tu as vraiment faim, sautes l’étape)

★ Avec un sopalin, légèrement imbibé d’huile de coco, graisse ta poêle et attend qu’elle soit bien chaude avant de commencer à cuire

★ Verse un peu de pâte à l’aide d’une louche

★ Retourne le Pancakes après environ 2min de cuisson (les bulles d’airs ont éclaté et les bords sont secs)

★ Laisse cuir 1min sur l’autre face (pas plus)

C’est prêt ! Bonne dégustation mon ptit cul. Bisous sur vos fesses ♡

Biiiiiijour mon ptit cul !

Oui je sais….Cela fait vraiment très longtemps que je ne suis pas venue ici (merci mon concours hein, merci!). Je reviens aujourd’hui pour te proposer une bonne adresse toulousaine. C’est la première fois que je me lance dans la rédaction de ce genre d’article. C’est tout nouveau, tout frais et j’espère sincèrement que cela te plaira.

Ce n’est pas une surprise, si tu me suis sur Instagram, tu sais que je vis sur Toulouse et que ma ville, je l’aime. Alors en bonne blogueuse et instagrameuse qui se respect, j’adore découvrir les pépites de ma ville. Et en cette journée ensoleillée, j’ai donc décidé de te parler d’une super découverte qui fait partie de mes préférés depuis que je l’ai découvert : Le Café Cerise.


C’est un salon de café, bien caché et préservé de l’effervescence de Toulouse, près du Pont Neuf donnant vu sur notre chère Garonne. J’en avais entendu parler sur Instagram et j’avais surtout vu beaucoup de photo de Toulousain(e)s, alors avec mon Chacha, on a voulu tester et se faire notre propre avis.

La devanture du Salon est propre, nette et sobre, avec une petite terrasse pour ceux qui souhaitent prendre leur goûté, petit déjeuner ou brunch dehors avec le bruit de la Garonne. Excellent point, puisque j’attache beaucoup d’importance à la façade (Je trouve que cela donne une première image de l’établissement. Beh oui si c’est cracra, t’as pas envie d’y aller). Lorsque nous sommes rentrés, nous avons été accueillit par le gérant (je suppose du moins que c’était lui) très souriant et très accueillant. Le salon en lui-même est chaleureux, moderne, lumineux et avec une déco comprenant beaucoup de bois (j’aime beaucoup ce matériau, je me devais de le mentionner). Nous avons tout de suite remarqué qu’il y avait un étage, comme je suis une grande enfant et que cela m’a fait penser à une mezzanine, j’ai absolument voulu prendre mon goûter là-haut (c’est certes un peu petit mais si cosy, j’adore!). Nous avons pris connaissance de la carte qui propose :

  • des cafés de spécialités, des cafés pure orgine. Ils sont notamment 100% arabica et sont torréfiés à Balma, chez Café Négril (ex : Ferme Campo Amor de Colombie, Moka Sidamo d’Ethiopie, Las Tolas Estate d’Equateur, Mocca Mattari du Yémen, Finca Injerto du Guatemala..)
  • différentes sortes de thé
  • des boissons fraîches comme de la limonade artisanale, du coca artisanale…
  • des patisseries qui évoluent selon la saison. Lorsque vous y sommes allé, on nous a proposé : des cookies, un crumble aux pommes, un cheesecake au Nutella, une tarte citron meringué et des viennoiseries. Mais en allant sur leur site, j’ai vu qu’ils proposent également une tarte aux fraises, une tarte aux chocolats et un banofee. 
  • du salés avec des sandwichs, des tartes salées et des salades pour la pause déjeuner.

Les produits autres que les boissons sont préparés par le gérant ou par des partenaires locaux. Bon point! Il est à noter que l’établissement te propose également de découvrir les différentes méthodes d’extractions : l’Expresso, le Café Filtre, la machine à piston, la Chemex. Et si tu le souhaites, tu peux acheter leurs cafés. De plus, le salon propose un brunch tous les samedis matin de 11h à 15h comprenant : une boisson chaude au choix, une orange pressée, une salade composée, un sandwich et/ou scone et/ou tartine, une Yaourt brassé avec du muesli et des fruits et enfin une patisserie (Prix : 17 euros).


Qu’a ton goûté ? J’ai opté pour un cappuccino en taille normal et un cookie. Mon Chacha a quant à lui opté pour une limonade artisanale, un cookie ainsi qu’une part de Cheesecake Nutella. 

Si on parlait un peu de ce que nous avons pensé ? Pour ma part j’ai adoré! L’attente n’a pas était trop longue, la présentation des produits faisait vraiment envie : sobre et moderne. Pour parler un peu plus gourmandise, le cookie était délicieux (pas trop gras, pas trop sucré, taille ni trop petite, ni trop grosse, moelleux mais légèrement croustillant) et le cappuccino…OH MY GOD! C’est le meilleur que j’ai bu. Outre la déco de celui ci, le goût était dingue, on sent que c’est du vrai café! Pour mon amoureux (qui est TRES compliqué puisque qu’il est très patisseries industrielles…) il valide! Il a beaucoup aimé le cookie, la limonade également, mais il a moins accroché avec son cheesecake. Il faut dire que lui comme moi n’aimons pas ce gâteau mais il a voulu tester tout de même. 

Et le prix alors ? Pour 3 pâtisseries + une limonade traditionnelle + un cappuccino = 14,50€. Je ne trouve pas cela excessif pour des pâtisseries locales/maisons et pour du café d’excellente qualité, ainsi que pour le cadre et la vue que nous offre l’établissement. 

Les petits plus ?

  • l’accès au wifi pour travailler sur place ou instagramer tranquillement 
  • les Avis Tripadvisor qui sont excellent! Clique si tu veux aller un coup d’oeil
  • la possibilité d’emporter votre boisson
  • accessible aux personnes à mobilité réduite
  • la déco des cafés comme les Barista

Je recommande ? À fond les ballons !!!! Si tu es Toulousain(e)s ou que tu passes dans la région, arrêtes toi y, ça vaut le coup!


Pour les contacter : 

L’adresse : 4 Quai de la Daurade – 31000 Toulouse

Les horaires : 

  • Du mardi au vendredi de 8h30 à 18h
  • Le samedi de 10h00 à 18h
  • Fermeture le dimanche et le lundi

Les réseaux sociaux : 

  • facebook : https://www.facebook.com/pg/lecafecerise/about/?tab=overview
  • Instagram : https://www.instagram.com/lecafecerise/ ou @lecafecerise
  • leur site : http://www.lecafecerise.fr

 

Bisous sur vos fesses ♡